Le mot massage prend ses racines du grec, de l’hébreu et de l’arabe signifiant presser légèrement, palper, pétrir et plus globalement : TOUCHER.

On retrouve des traces du massage jusqu’à 3000 ans avant Jésus Christ.

Le massage est un acte noble pour le plus grand bien-être du corps et de l’esprit.